Liège: sa piste de pétanque artificielle en kit cartonne

Une piste artificielle qui peut se placer partout. – D.R.

Amoureux de la pétanque depuis toujours, le Liégeois Patrick Neuville a mis au point une piste artificielle qui peut se placer partout et très rapidement afin que tout le monde puisse en profiter. Lancé il y a quelques mois, il en a déjà vendu une dizaine, dont une au MontLégia et une autre aux… Diables Rouges.

Depuis 24 ans, Patrick Neuville organise le fameux « Trophée des décideurs et des personnalités » qui réunit entreprises et vedettes autour de pistes de pétanque aménagées à Spa. C’est lui aussi qui organise « la petite Marseillaise », le seul tournoi à l’étranger labellisé au nom de la capitale du célèbre jeu de boules.

Avec son beau-frère

Mais il a encore été plus loin. « Avec mon beau-frère qui est menuisier, j’ai mis au point une piste de pétanque démontable qui peut s’installer absolument partout où il y a au moins un espace de huit mètres sur deux, dur et plat. Le gazon est bien sûr artificiel et assez épais. Les bords sont en bois laqué noir et les boules en PVC. Mais elles ont le même poids et le même gabarit que les vrais », ajoute-t-il.

Baptisée « Boogle », cet ensemble se monte en à peine dix minutes et est idéal pour les collectivités ou les moments de détente dans une entreprise. « Et figurez-vous que mon premier client, ce fut les Diables Rouges, rigole-t-il. Ils m’en ont commandé une pour leur centre d’entraînements à Tubize. »

Les Diables comme client.
Les Diables comme client. – D.R

Depuis, il en a vendu d’autres. À la société Ladbrokes, à un hôtel, à des entreprises… « Et le dernier en date, c’est au nouvel hôpital MontLégia, pour permettre à son personnel de se détendre un peu à l’extérieur. »

Enfin, il est aussi en pourparlers avec des communes comme Liège, Ans et Herstal, ainsi qu’avec un croisiériste bien connu.

Si ce produit complet coûte tout de même près de 3000€, Patrick en a développé un autre, plus petit (6m sur 1,6m) et plus compact, mais aussi moins onéreux, à moins de 1000€. « Je l’ai appelé Izibool et il est destiné davantage aux particuliers, pour des soirées entre amis, par exemple. »

L’avenir

Avec un tel succès, son commerce allait logiquement monter en puissance jusqu’à ce que la crise du coronavirus ne le rattrape… « Pour ne plus rester dans une sorte d’artisanat et me développer, j’allais conclure avec un gros partenaire, explique Patrick Neuville. Mais bon, tout est arrêté depuis la crise. »

En attendant, il a été très touché par la situation dramatique des maisons de repos et il a décidé d’offrir un terrain à l’une d’entre elles, via l’émission de Bérénice sur Bel RTL : « Système B ». « Elles trouvent aussi toutes l’idée géniale pour leurs pensionnaires mais leur budget animation est très limité », raconte-t-il.

Une soixantaine de maisons de repos se sont déjà inscrites au concours et la gagnante sera dévoilée ce lundi entre 14 et 15h30 sur les antennes de Bel RTL.

Luc Gochel

Pas encore de réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *